Avis LectureContemporain

Avant de t’oublier

Un roman émouvant sur la maladie d'Alzheimer


Titre : Avant de t’oublier
Auteur : Rowan Coleman
Editeur : Milady
Genre : Contemporain

Résumé : Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu’elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu’elle n a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.

Histoire : 16/20

Personnages : 17/20

Émotions : 17/20

Style : 15/20

16,25/20

Points positifs :

  • Une thématique traitée avec justesse et émotions
  • Des personnages attachants
  • Un style fluide

 

Mon avis


 

J’ai beaucoup aimé ce roman traitant d’Alzheimer. Si on connait tous cette maladie, au moins de nom, elle me touche d’un peu plus près depuis quelques mois, et j’étais donc curieuse de lire cette histoire. Je ne regrette pas un seul instant cette lecture.

 
L’intrigue

L’histoire nous est racontée du point de vue d’Alice, femme d’une grosse quarantaine d’années, qui on l’apprend bien vite souffre d’un Alzheimer précoce. On entre dans sa tête, on partage ses absences, ses doutes et ses déroutes alors qu’elle nous raconte sa vie et comment elle essaie au quotidien de reculer l’échéance : ce jour où elle ne se rappellera plus de ses proches. C’est aussi par ses yeux qu’on fait la connaissance de sa famille : son mari, ses filles, sa mère. Tous essayent de l’aider comme ils le peuvent, ce qui n’est pas sans créer des conflits. Surtout avec son mari, qu’Alice est le premier à oublier. Ce qui n’arrange rien quand elle tombe sous le charme d’un inconnu qui lui fait oublier sa maladie.

 
Les personnages

J’ai trouvé que tous les personnages étaient écrit avec une justesse bouleversante. Que ce soit Alice, luttant contre la confusion et la peine qu’elle inflige à ses proches sans le vouloir; ou son mari, touchant dans sa façon de vouloir l’aider alors qu’elle l’a oublié; ou sa mère, ignorant ses rebellions pour mieux s’occuper d’elle; ou encore sa fille de 20 ans qui a du mal à trouver sa place avec cette épée de Damoclès sur leur tête. Ils sont tous terriblement attachants.

 
Pour conclure

Je ne peux que vous conseiller ce roman que j’ai dévoré. Le style d’écriture est fluide et on se laisse facilement porter par les mots et les émotions qu’ils génèrent.

Tags

Edorra

J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :