C'est lundiRendez-vous

C’est lundi, que lisez-vous ? #29

Du 24 juillet au 28 octobre 2018

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

3. Que vais-je lire ensuite ?

 

Lectures passées


Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique de Ilona Andrews

« La magie frappe et Atlanta menace de s’écrouler : c’est un boulot pour Kate Daniels.
Engagée par l’Ordre des Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse, Kate a tant de problèmes paranormaux à régler ces derniers temps qu’elle ne sait plus où donner de la tête.
Pourtant, lorsque Derek, son ami loup-garou, est retrouvé presque mort, elle est confrontée à son défi le plus crucial : trouver l’auteur du crime et déjouer un sombre complot qui implique la communauté des Changeformes… Voilà qui n’arrange pas son planning ! »

◘ Il s’agit ici d’une relecture, et elle a été aussi bonne que la première. Je crois qu’il s’agit ici de mon tome préféré de Kate Daniels où aventure et exotisme se retrouvent pour mon plus grand bonheur !


A un fil de Rainbow Rowell

« Georgie McCool sait que son mariage bât de l’aile, et que c’est le cas depuis un long moment. Elle aime toujours son mari, Neal, et Neal l’aime encore, énormément – mais ça paraîtrait presque hors sujet désormais. Peut-être que ça a toujours été hors sujet.
Deux jours avant de partir passer Noël dans la famille de Neal à Omaha, Georgie lui annonce qu’elle ne partira pas. Elle écrit pour la télévision, et elle doit travailler sur sa série ; elle doit rester à Los Angeles. Elle sait que ça agacera Neal – Neal est toujours agacé par ce que fait Georgie – mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il prenne leurs filles sous le bras et parte sans elle.
Quand son mari et leurs filles partent pour l’aéroport, Georgie se demande si elle a finalement dépassé les bornes. Si elle a tout gâché. Cette nuit, Georgie découvre un moyen de communiquer avec le Neal du passé. Ce n’est pas vraiment comme du voyage dans le temps, mais elle a l’impression d’avoir l’opportunité de sauver leur mariage avant qu’il n’ait commencé. Est-ce que c’est ce qu’elle est supposée faire ? Ou est-ce que Georgie et Neal seraient plus heureux si leur mariage n’était jamais arrivé ? »

◘ J’ai lu ce livre cet été. C’est un bon livre détente avec un brin d’originalité, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.


Ekhö : Monde miroir, tome 7 : Swinging London de Christophe Arleston et Alessandro Barbucci

« Au Royaume-Uni, la situation est des plus critiques. Il y a pénurie de thé et les Preshauns peinent à contrôler leur pendant bestial. Les incidents se multiplient et les humains voient des choses qu’ils ne devraient pas voir. Yuri et Fourmille sont mandatés pour tirer ça au clair. Coiffé d’un chapeau melon et bottée de cuir, ils vont, à l’ombre de Big Ben, mener l’enquête au milieu des bobbies et des punks. »

◘ Une aventure colorée et bourrée de référence. Sympathique mais pas mon tome préféré.


Dieu voyage toujours incognito de Laurent Gounelle

« Imaginez. Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu il vous demande… pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n êtes plus le maître de votre vie et pourtant… à bien des égards, elle est plus excitante qu auparavant !
Mais peu à peu, le doute s installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s est immiscé dans votre existence ? Qui est-il vraiment ? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage ? Les découvertes que vous faites n ont rien pour vous rassurer. »

◘ Un roman intéressant avec des affirmations assez percutantes. Cela dit ce roman m’a moins touché que les autres de cet auteur.


Le grand livre de Connie Willis

« Quoi de plus naturel, au XXIème siècle, que d’utiliser des transmetteurs temporels pour envoyer des historiens vérifier sur place l’idée qu’ils se font du passé ? Kivrin Engle, elle, a choisi l’an 1320, afin d’étudier les us et coutumes de cette époque fascinante qu’aucun de ses contemporains n’a encore visité : le Moyen-Age. Le grand jour est arrivé, tous sont venus assister au départ : Gilchrist, le directeur d’études de Kivrin ; l’archéologue Lupe Montoya ; le docteur Ahrens ; sans oublier ce bon professeur Dunworthy, qui la trouve trop jeune et inexpérimentée pour se lancer dans pareille aventure et qui s’inquiète tant pour elle. Ses craintes sont ridicules, le professeur Gilchrist a tout prévu ! Tout, mais pas le pire… »

◘ Un bon roman, original et intriguant. Je regrette quelques longueurs qui alourdissent l’histoire et noient la fin du roman.


L’héritage des rois passeurs de Manon Fargetton

« La dernière héritière d’une lignée royale doit fuir notre monde et retourner dans celui de ses ancêtres pour échapper aux hommes qui veulent l’éliminer. Là-bas, une princesse rebelle rentre chez elle pour prendre ce qui lui est dû : le trône d’Ombre. Voici l’histoire de deux femmes, de deux mondes imbriqués, de deux retours simultanés qui bouleverseront une fois de plus le destin tortueux du royaume d’Ombre. Coïncidence, ou rencontre orchestrée de longue date ? »

◘ Un roman sympathique et imagé. Le style est fluide mais l’histoire assez basique. Cela dit, il y a de belles trouvailles.


La petite librairie des coeurs brisés de Annie Darling

« Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’oeil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré… »

◘ Une romance mignonette mais convenue. Un roman de détente pour l’été.


Les lionnes de Venise, tome 2 de Mireille Calmel

« Paris, 1631. Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu’elle cherche à rebâtir la vie qu’on lui a volée. Y est-elle parvenue ?
Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l’un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s’appuyer sur l’amitié du grand Coësre, l’énigmatique prince de la cour des Miracles.
Et pourtant…
Au détour d’une ruelle encombrée, une voix s?’élève. C’est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur. Isabella, à Paris… L’étau se resserre. Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante. Une lionne.
Quand Lucia et Isabella affrontent les fantômes de leur passé dans les dédales d’un Paris inquiétant et mystérieux. »

◘ Ce tome 2 est bien meilleur que le premier ! J’y ai retrouvé ce que j’aime dans un Mireille Calmel : de l’aventure et des personnages approfondis. Et la présence des trois mousquetaires était la cerise sur le gâteau !


Qui regarde la montagne au loin de Pierre Pelot

« A l’est de l’Afrique, au bord d’un grand lac que fuient les pluies, 1,7 millions d’années avant notre ère, Nî-éi, une jeune femme  » différente des autres femmes « , rencontre Moh’hr,  » celui qui regarde la montagne au loin « .
Nî-éi, rejetée par son clan parce qu’elle porte la marque du grand sh’ohr (la panthère noire), a dû se mettre en marche sur la terre inconnue. Moh’hr, lui, a quitté les siens pour partir à la recherche de la grande montagne qui cache les nuages. Ils sont, sans le savoir, à la source des hommes. Mais s’ils parlent, ce ne sont pas les mêmes mots.
S’ils pensent le monde, ce ne sont pas les mêmes images. Jusqu’à ce qu’ils découvrent une émotion inconnue et un bruit étrange qui bat dans la poitrine. Alors ils feront ensemble un morceau du chemin, sous le vent du monde qui roule et les emporte. »

◘ Un roman dense; trop pour moi. Le style et l’univers sont excellents, mais le peu de dialogues, s’il représente bien la période de l’invention du langage, m’a ennuyée. J’ai eu du mal à me plonger dans ce roman pour le coup. D’autant qu’il est surtout contemplatif.


La vie de A à Z de Debbie Johnson

« Poppy et Rose étaient auparavant aussi proches que peuvent l’être deux soeurs, mais cela fait plus de dix ans qu’elles ne se parlent plus. Jusqu’au jour où elles apprennent que leur mère est morte – sans avoir jamais eu la chance de voir ses filles réunies. Mais Andrea n’était pas le genre de femme à laisser la mort se mettre en travers de ses plans. Connaissant ses filles mieux qu’elles ne se connaissent elles-mêmes, elle leur a légué un dernier cadeau d’un genre unique dans l’espoir de les réconcilier : La Vie de A à Z. »

◘ J’ai beaucoup aimé ce roman. Le style fluide sert une histoire touchante de deux sœurs entraînées par les dernières volontés de leur mère.


Les virtuoses de la Cinquième Avenue de Joy Callaway

« New York, 1891.
Issue d’une famille pauvre mais raffinée, Virginia Loftin est la plus audacieuse d’une fratrie de quatre sœurs et d’un frère. Elle souhaite devenir une romancière célèbre malgré son sexe et épouser Charlie, son voisin et premier amour. Mais lorsque ce dernier demande la main d’une riche héritière, Ginny est désemparée. Elle s’isole et transforme leur histoire en roman, réécrivant sans cesse une fin plus heureuse. Un jour, elle est conviée à se rendre dans un salon d’artistes, tenu par John Hopper. Dans cette assemblée, Ginny redevient elle-même et s’épanouit sous les attentions du beau et énigmatique John. Jusqu’à ce que Charlie ressurgisse dans sa vie. Une vie où les désillusions et les sombres secrets se dévoilent peu à peu… »

◘ Là aussi, un roman que j’ai apprécié. Les personnages sont sympathiques, tout comme l’univers. La fin laisse un goût d’inachevé, cependant.

 

Lecture actuelle


La forêt des 29 de Irène Frain

« Cela se passait en Inde, il y a plus de cinq siècles. Dans ce pays aimé des poètes, les puissants ont tout saccagé. Pour leurs constructions mirifiques, ils ont d »boisé les forêts, méprisé les forces de la terre et du ciel. Le vent s’engouffre dans les villages, la sécheresse s’installe, le fossé entre les riches et les pauvres devient intolérable, la misère rôde, la vie est en danger. Pourtant chacun courbe l’échine… Un jeune paysan va refuser la fatalité. Rejeté par les siens, Djambo a rejoint le peuple des Errants, connu la faim, la soif, la passion et l’inanité des rêves d’abondance. Avec quelques vagabonds, il fonde une communauté dont la survie tient à 29 principes simples. Leur ligne directrice : le respect de la Nature et de tous les êtres humains. Ces principes vont permettre au Pays de la Mort de ressusciter. »

◘ Ma mère m’a conseillé ce livre. Pour l’instant, j’apprécie ma lecture qui me change de mes lectures habituelles.

 

Prochaines lectures


 

Je vais me laisser porter par le courant.
Bonne semaine livresque à tous et à toutes !

Edorra

J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Articles similaires

14 commentaires

  1. Oula, au début je me disais : Tout ça en une semaine? Et ensuite j’ai vu les dates tout en haut et j’ai pu souffler 😛
    Je suis triste pour Kate Daniels, maintenant que la série principale est terminée. Heureusement qu’il y a les spin off !
    Belle semaine livresque !

    1. Oui, en une semaine, ça ferait beaucoup !
      Pour les Kate Daniels, je n’ai lu que jusqu’au tome 4 pour le moment, donc j’ai encore quelques tomes à découvrir avant la fin.
      Belle semaine à toi aussi !

    1. Ce n’est pas en une semaine mais en trois mois. En vrai, je ne suis as une lectrice si rapide :mrgreen:
      Je ne lis pas beaucoup de BD et Ekho est une de mes préférées. J’aime son petit grain de folie.
      Bonnes lectures et bonne semaine à toi aussi 🙂

  2. Le grand livre de Connie Willis me tente tout de même pas mal.
    Je n’ai pas encore lu L’héritage des rois passeurs, mais j’ai eu un énorme coup de coeur pour Les illusions de Sav-Loar qui est tout sauf classique pour moi. Je te le recommande.

    1. Malgré ses défauts, Le grand livre est une lecture intéressante. D’autant que la lenteur ou non d’une intrigue est quelque chose de subjectif.
      Je note pour les illusions de Sav-Loar. Merci pour la recommandation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :