C'est lundiLectureRendez-vous

C’est lundi, que lisez-vous ? #28

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque lundi à trois petites questions :

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

3. Que vais-je lire ensuite ?

Lectures passées


Victorian fantasy, tome 2 : De velours et d’acier de Georgia Caldera

« Dans les Bas-fonds de Néo-Londonia, Léopoldine se bat depuis des années pour survivre. Lorsque le groupe auquel elle appartient maltraite un enfant, elle décide de se rebeller, quitte à affronter la colère de la Guilde des Voleurs. Dorénavant, elle ne laissera plus rien ni personne lui barrer la route.
Augustin, lui, a toujours mené une existence fastueuse et insouciante, résigné à subir en parallèle l’écrasante emprise de sa mère, la Reine Victoria au règne sans fin. Mais il tombe de haut quand, pour la première fois, il refuse de se conformer à ses plans aussi tortueux que mystérieux. Car, s’il est un prince dont la fonction n’est que titre, c’est lui. Le jeune homme devra résister et fuir pour s’affranchir du joug de la souveraine et embrasser sa destinée.
Une rencontre qui pourrait bien tout bouleverser… mais la liberté ne s’obtient jamais sans sacrifice. »

◘ Cela fait plus de trois mois que je n’ai pas fait de « C’est lundi ». Dans ce laps de temps, j’ai fini plusieurs livres, dont celui-la. Un bon second tome. L’univers se voit approfondi de manière intéressante. Cela dit, je me suis moins attachée à ces personnages, dont j’ai trouvé que les relations tournaient en rond pendant trop longtemps. Des longueurs auraient pu être évitées.


Histoire d’une mère de Amanda Prowse

« Jess n’a que 23 ans quand elle épouse Matt. Un an plus tard, elle est enceinte et folle de joie. Son entourage se réjouit à l’approche de l’heureux événement. Mais quand arrive le jour tant attendu, Jess n’éprouve rien pour sa fille. Pas même de l’affection. Seule face à cette terrible découverte, elle redoute de commettre un geste irréparable. »

◘ Une histoire perturbante, mais aussi très touchante. Elle permet d’apporter un éclairage sur ce qu’on appelle le « baby blues ». A lire


Les chroniques de St Mary’s, tome 1 : Un monde après l’autre de Jodi Taylor

« À l’institut St Mary de recherche historique, les historiens n’étudient pas seulement le passé, ils le visitent.
Derrière l’innocente façade de St Mary, le secret du voyage dans le temps a été découvert et reste bien gardé. Les chercheurs en Histoire ont ainsi une méthode de travail tout à fait particulière : ils  » étudient ‘en temps réel’ les événements majeurs de l’Histoire « . En se faisant passer pour d’inoffensifs excentriques, ils tentent de répondre à certaines questions qui n’ont jamais été résolues, sans jamais toucher au cours de l’Histoire… au risque d’en mourir.
Madeleine Maxwell, une jeune et brillante historienne est contactée par son ancien professeur afin de rejoindre l’équipe de l’Institut St Mary. Au cours de son étrange entretien d’embauche, Maxwell comprend vite les possibilités qui s’offrent à elle…
De la disparition de Pompéi aux tranchées de la Première Guerre mondiale, du grand incendie de Londres à la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie, la jeune historienne va revivre d’extraordinaires événements. Alors qu’au sein de l’institut naissent des enjeux de pouvoir… »

◘ Ce n’est pas encore l’histoire de voyage dans le temps que j’aimerais lire, mais c’est pas mal du tout. Les personnages sont sympathiques, surtout la narratrice, et les péripéties s’enchaînent à un rythme continu. Peut-être trop. J’aurais aimé que l’histoire prenne parfois le temps de se poser. Il y a deux autres éléments que j’ai également moins aimé. D’abord que les voyages dans le temps soient si rapide, on prend à peine le temps de découvrir l’époque. A vrai dire, les voyages dans le temps dans ce premier tome sont anecdotiques. Deuxièmement, le style est un peu trop indirect à mon goût. La narratrice raconte les événements d’une telle façon qu’on a pas vraiment l’impression de les vivre.
Mais à part ça, ce fut une agréable lecture.


Pour le meilleur et pour le pire de Suzanne Roy

« Une histoire de divorce qui tourne mal… Il y a huit ans, en Espagne, ils se sont aimés. Sur un coup de tête, ils se sont mariés. Puis ils se sont séparés.
Aujourd’hui, Jennifer est chef d’entreprise à Montréal. Elle travaille trop, et elle a même un petit ami pour être sûre de ne jamais s’ennuyer. Mais cette vie bien réglée vole en éclats lorsque Bruno débarque de son vignoble catalan à l’improviste… pour lui demander le divorce. Or quand Bruno veut quelque chose, il ne la veut pas à moitié : c’est un divorce express qu’il exige, et pour cela, elle doit accepter de retourner de l’autre côté de l’Atlantique, sur les lieux de leur ancienne passion. Jennifer hésite. Rancœur, peurs et regrets se bousculent dans sa tête. Jusqu’à ce qu’y germe une nouvelle idée : et si, sous couvert de prendre Bruno au mot, elle allait semer la pagaille dans sa vie ? Après tout, il l’a bien cherché… »

◘ Une lecture détente sympathique, mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable.


Les lionnes de Venise, tome 1 de Mireille Calmel

« Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.
Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu. »

◘ J’aime beaucoup Mireille Calmel, mais ce roman est loin d’être le meilleur. Il manque d’approfondissement que ce soit au niveau de l’univers ou des personnages. Tout se passe trop vite, et on a du mal à comprendre les réels enjeux. Le style est bon, ce qui sauve cette histoire et les personnages sont tout de même prometteurs. Je vais donc lire le tome 2


La dernière duchesse de Daisy Goodwin

« Toutes les femmes l’envient, tous les hommes la désirent…
Cora Cash est belle, pleine d’esprit, et à la tête d’une fortune colossale. Mais sa mère rêve de la seule chose qu’elle ne pourra pas lui acheter en Amérique : un titre de noblesse.
Envoyée de l’autre côté de l’Atlantique, la jeune femme fait forte impression auprès de la bonne société anglaise et trouve un bon parti – un séduisant duc dont la propriété tombe en ruine. Dans les courants d’air qui traversent les somptueuses demeures de l’aristocratie, la délicieuse Américaine a tôt fait de déchanter.
Cet univers impitoyable regorge de pièges et de trahisons qui risquent fort de provoquer sa chute. Pour y échapper, l’enfant gâtée va devoir se métamorphoser en femme accomplie. »

◘ Un roman au style agréable. L’histoire n’a rien d’exceptionnelle et il y a peu de rebondissements, mais elle possède de bons portraits de la société anglaise de la fin XIXème.


L’Amie prodigieuse, tome 1 de Elena Ferrante

« Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre.
Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l’adolescence, à l’aube de l’âge adulte, non sans ruptures ni souffrances.
Formidable voyage dans Naples et dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu’au plus profond de leur âme. »

◘ J’ai voulu découvrir ce roman à la mode. J’ai passé un bon moment. J’ai aimé découvrir la Naples brute et rude des années 50. Cela dit, je n’ai pas trouvé le roman exceptionnel pour autant et ne comprends pas vraiment qu’il fasse autant de bruit. Je pense lire la suite, je pourrais être surprise.


Le scénario parfait de Camille Adler

« De rupture en râteau, la vie amoureuse de Lily est désespérante. Pourquoi la réalité n’a-t-elle rien à voir avec les comédies romantiques dont la jeune femme raffole ? Jusqu’au jour où Lily entre en possession d’un stylo étrange : si elle appuie sur le bouchon, le monde qui l’entoure se transforme en film à l’eau de rose. Nantie de ce pouvoir, Lily peut tourner la tête à de parfaits inconnus ou encore gagner le cœur de Vincent, son séduisant patron.
Mais quel scénario veut-elle vraiment écrire ? »

◘ J’ai voulu me détendre avec une lecture légère, mais j’ai eu envie d’entarter le personnage principal du livre tout le long de l’histoire. Pouvoir tout obtenir d’un simple mouvement du pouce lui fait perdre la tête et la fait devenir détestable. Sa prise de conscience finale est un peu trop légère à mon goût, ce qui me fait terminer le roman sur une note amère.


La dernière impératrice de Daisy Goodwin

« Elegant et raffiné, le capitaine Bay Middleton est le meilleur cavalier d’Angleterre, mais est dénué de fortune. Jusqu’au jour où il rencontre l’intrépide Charlotte Baird, une riche héritière, qui tombe amoureuse de lui.
Fuyant la Cour de Vienne et son atmosphère étouffante, Sissi va en Angleterre pour participer à une célèbre chasse à laquelle Bay se rend pour être son guide. La passion qu’ils vont vivre risque de mettre en péril leur avenir et les relations diplomatiques entre les deux pays… »

◘ Une bonne lecture. Les personnages sont attachants et l’univers bien retranscrit. J’ai passé un bon moment.


Et tu trouveras le trésor qui dort en toi de Laurent Gounelle

« Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d’enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l’aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l’hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l’homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles… »

◘ Je découvre pour la première fois la plume de Laurent Gounelle. J’ai beaucoup aimé ce roman qui m’a ouvert les yeux sur pas mal de chose et qui m’a parlé au plus profond de moi.


Le temps volé de Chloé Duval

« La lettre d’un inconnu peut-elle changer votre vie ?
Flavie, auteure de romans d’amour et fleur bleue dans l’âme, ne peut qu’être conquise, quand elle reçoit un jour une missive mystérieuse, accompagnée des excuses de la Poste pour … les quarante-trois ans de retard.
Qui étaient donc cette Amélie et cet anonyme désespéré de la convaincre de tout quitter pour vivre avec lui ?
Bouleversée, Flavie brûle de les réunir, si longtemps après, et part en quête d’une aventure surgie du passé qu’elle espère faire renaître de ses cendres, au cœur de la Bretagne et de ses légendes.
Malgré les embûches, elle est bien décidée à obtenir son happy end. »

◘ Une histoire sympathique et douce. Un bon moment de lecture.


Les jours d’après de Kristin Harmel

« Après la mort subite de son mari il y a plus de dix ans, Kate Waithman n’espérait jamais être assez chanceuse pour retrouver de l’amour dans sa vie. Mais désormais, elle est en train de planifier sa seconde descente de l’allée, vers un homme parfait. Alors pourquoi n’est-elle pas plus excitée ?
Au début, Kate pense que son manque de sommeil est dû au stress. Mais quand elle commence à voir Patrick, son ancien mari, dans ses rêves, elle se demande si elle est vraiment prête à tourner la page. Est-ce que Patrick essaie de lui dire quelque chose ? Tentant de naviguer entre rêve et réalité, Kate doit découvrir le message caché de son mari. Sa quête la mène dans une classe de langage des signes et dans le système favorisé de New York City, où elle découvre des récompenses plus grandes que ce qu’elle aurait pu imaginer. »

◘ J’ai adoré ce roman sur le deuil et la façon de réapprendre à vivre après la perte d’un être cher. C’est aussi une belle histoire sur la quête de soi.


Mascarade de Ray Celestin

« 1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations.
Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête.
Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue.
Jazz, mafia, tensions raciales et meurtres inexpliqués, après Carnaval, nous retrouvons dans ce thriller passionnant, inspiré de faits réels, le cocktail explosif qui fait la signature de Ray Celestin. »

◘ Même si j’ai aimé retrouver les personnages et découvrir le Chicago d’Al Capone, j’ai trouvé que ce roman souffrait de nombreuses longueurs. Ça m’a coupé dans ma lecture.


La rose des vents de Gail Dayton

« Magicienne lanceuse de foudre, et capitaine de l’armée du royaume d’Adara, Kallista Beryl se découvre un pouvoir effrayant lors d’une bataille contre l’envahisseur du royaume rival du Tibre : d’un simple geste de la main, elle peut décimer une armée entière. Certes, ce don lui a permis de repousser l’ennemi, mais à présent, une marque mystérieuse fleurit sur sa nuque sous la forme d’une rose des vents, et son sommeil est hanté par des rêves prémonitoires…
Est-elle possédée par la sombre magie de ses ennemis, ou bien marquée par la Déesse pour délivrer du mal le royaume d’Adara ? En compagnie de Tarek, son fidèle garde du corps, et de Belandra, une magicienne élue par l’Unique mille ans auparavant, Kallista vogue vers Arkône afin de rencontrer la reine Serysta et découvrir la vérité. Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que trois hommes extrêmement séduisants ont été désignés pour l’accompagner dans sa quête… »

◘ Il s’agit ici d’une relecture. J’avais dévoré ce roman il y a une dizaine d’années, et j’étais curieuse de le redécouvrir. J’ai de nouveau adoré ! Des personnages attachants et un univers original qui font que j’ai passé à nouveau un super moment !

 


 

Lectures actuelles


Les lionnes de Venise, tome 2 de Mireille Calmel

« Paris, 1631.
Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu’elle cherche à rebâtir la vie qu’on lui a volée.
Y est-elle parvenue ?
Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l’un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s’appuyer sur l’amitié du grand Coësre, l’énigmatique prince de la cour des Miracles.
Et pourtant…
Au détour d’une ruelle encombrée, une voix s?’élève. C’est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur.
Isabella, à Paris… L?’étau se resserre.
Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante.
Une lionne.
Quand Lucia et Isabella affrontent les fantômes de leur passé dans les dédales d’un Paris inquiétant et mystérieux. »

◘ Le début du tome 2 est bien plus prometteur que le tome 1. J’espère que ça va continuer dans la même veine.

 


 

Prochaines lectures

Je vais me laisser porter par mes envies pour la suite.
Bonne semaine livresque à tous et à toutes !

Tags

Edorra

J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Articles similaires

18 commentaires

  1. J’ai un monde après l’autre dans ma Pal.
    Comme toi, j’avais trouvé le premier tome des Lionnes de Venise en-dessous du niveau habituel de Mireille Calmel. Heureusement, le tome 2 relève la barre 🙂
    Passe une belle semaine

    1. Oui, le tome 2 est beaucoup plus sympa. Je n’ai lu que les 100 premières pages pour le moment, mais elles sont d’un tout autre niveau que le tome 1. Et puis, y’a les trois mousquetaires que j’adore 😀 !
      Belle semaine à toi aussi !

    1. A vrai dire, je les ai lu sur trois mois ces 13 livres, et non une semaine. J’aimerais bien avoir autant de temps pour lire mais ce n’est malheureusement pas le cas 😉
      Belle semaine à toi aussi !

  2. Que de jolies lectures ! :O Il y en a beaucoup qui me tentent (à peu près toutes à vrai dire…) mais surtout Un monde après l’autre que j’avais repéré à sa sortie !
    Belle semaine et bonnes lectures 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :