Victoria – saison 2

Titre : Victoria
Saison : 2
Genre : Drama, Historique
Créateur : Daisy Goodwin
Casting : Jenna-Louise Coleman, Tom Hughes, Rufus Sewell, Catherine H. Flemming…

Résumé : La première saison suit le début de la vie de la reine Victoria, jouée par Jenna Coleman, Alexandrina (Puis Victoria) à partir de son accession au trône à l’âge de 18 ans, jusqu’à ses fiançailles, son mariage au Prince Albert et la naissance de leur fille : Victoria.
La deuxième saison se focalisera sur le rôle de Victoria en tant que reine et de ses devoirs envers son royaume, son mari et leurs enfants.

Mon avis

J’avais eu un coup de cœur lors de la saison 1 de cette série historique. Certes, elle est romancée, mais cela n’étouffe pas le ton et au final, le tout est attachant. Je me demandais si la saison 2 allait autant me plaire que la première. La réponse est oui, et bien plus encore.
Au début de cette saison 2, on retrouve Victoria là où on l’avait laissé, sans Lord M et se remettant de sa grossesse et de son accouchement, jonglant entre sa maternité et son rôle de reine. La place de la femme et la maternité dans la société patriarcale du 19ème siècle est un des thèmes importants de cette saison. Je l’ai trouvé abordé avec une justesse des plus touchantes. On voit clairement Victoria souffrir d’un baby blues. Le jeu de Jenna-Louise Coleman est une nouvelle fois excellent. Ce rôle lui va extrêmement bien. Elle m’a émue plus d’une fois. D’ailleurs, sortez les mouchoirs pour l’épisode 3.
Si Victoria sort son épingle du jeu une nouvelle fois, les autres personnages ne sont pas en reste.

Victoria et le prince Albert présentent leur nouveau-né à la cour

Le prince Albert gagne un peu en profondeur en apprenant une nouvelle familiale choquante. Ses réactions à cette révélation sont intéressantes. Mais ses interactions avec Victoria sont ce qui le caractérisent le plus pour le moment dans la série. Même si leur couple est attachant (notamment l’épisode où ils se retrouvent seuls loin de la cour), j’aimerais voir Albert prendre plus d’épaisseur par lui-même par la suite.
Les proches de la reine connaissent leur évolution également, et de nouvelles têtes font leur apparition. La Duchesse de Buccleuch et Wilhelmina Coke apportent un petit charme en plus, même si on sent l’inspiration de Lady Violet de Downton Abbey. Ce n’est pas pour me déplaire pour autant.
La Duchesse de Buccleuch et Wilhelmina Coke font leur arrivée à la cour

Les amours d’Ernest, le frère d’Albert, suivent leurs cours également, pas toujours dans le sens qu’il voudrait. Là encore, ce personnage m’a séduite par sa profondeur insoupçonnée. C’est encore plus le cas dans cette saison 2, et j’ai hâte de voir ce qu’il va advenir de ce personnage dans la saison 3.
Du côté des serviteurs, je les ai trouvé très émouvants dans cette saison, même si leurs intrigues étaient un peu plus au second plan cette année. Cela dit, l’épisode de Noël leur offre une intrigue intéressante et une superbe scène entre Mr Penge et Miss Skerrett.
Quant à la Baronne Lehzen, l’ancienne gouvernante de Victoria et celles de ses enfants, la tension monte tout le long de la saison entre elle et le prince Albert, jusqu’à la décision finale, inévitable. J’ai trouvé ce sujet bien amené, mais suis soulagée que cette intrigue soit bouclée car cela aurait vite pu tourner en rond. Et j’avoue que je ne supportais plus beaucoup la baronne sur la fin.
Côté politique, on suit le nouveau premier ministre, Sir Robert Peel, et son secrétaire qui apportent leur lot d’intrigue au palais.
Quant à Lord M, mon chouchou de la saison 1, oui, on le revoit, mais préparez vos mouchoirs, je vous l’ai déjà dit.
Pour finir, cette saison aborde de nombreux thèmes avec une certaine justesse, bien que parfois un peu naïvement. Tour à tour sont évoqués la maternité, le féminisme, le deuil, l’esclavage, l’homosexualité, la famine, le clivage protestant/catholique en Irlande, l’économie… Ce qui nous donne une série bien plus complexe et détaillée que son aspect romantique pourrait donner à penser.
Je vous conseille donc grandement de vous jeter sur cette saison 2 si ce n’est pas déjà fait. En plus, vous aurez la chance de voir le roi des Français dans l’épisode 5 :mrgreen: .
Victoria et le Roi Louis-Philippe Ier
A propos Edorra 119 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*