Ikatar

Titre : La voie de l’esprit

Saga : Ikatar, tome 1

Auteur : Véronique Roméo

Editeur : Bragelonne (Snark)

Genre : Fantasy

Résumé : Jiaan a grandi au sein de la troupe de cirque itinérante de son père où elle se produit régulièrement. Acrobate, elle utilise aussi ses talents pour accomplir des larcins et arrondir leurs fins de mois. Alors le jour où son père lui interdit de réaliser le prochain vol, qui pourrait pourtant les mettre à l’abri du besoin, cela lui met la puce à l’oreille : que lui cache-t-il exactement ?
À l’est du royaume, Theandron et Miraa, les neveu et nièce du roi d’Ikatar, vivent paisiblement malgré la sècheresse qui sévit, et les incidents qui se multiplient dans le duché. Mais un visiteur inattendu va rapidement les plonger dans la tourmente et les intrigues de la cour.
Dans sa quête de vérité, Jiaan va découvrir l’univers des mages de Feydra, et connaître un destin qu’elle n’aurait pas imaginé. Car dans ce royaume où le roi a perdu son fils et unique héritier, un ennemi que l’on croyait oublié œuvre dans l’ombre…

 

…oooOOOooo…

Je ressors mitigée de cette lecture. Il y a les bons ingrédients, mais la recette n’a pas marché sur moi. J’ai conscience qu’une partie de mes sentiments sont instinctifs et que je vais avoir du mal à les expliquer, mais je vais quand même essayer. C’est parti !

Le style de l’auteur est fluide et va à l’essentiel. Il se laisse lire, même s’il ne m’a pas conquise. La mise en place de l’univers et des personnages se fait doucement. On a pas mal d’éléments intéressants, mais gourmande comme je suis, j’aurais aimé en avoir plus. Au final, on en sait très peu sur le royaume.

Le roman enchaîne les moments d’explication, d’action et de développement des personnages. Les personnages… Je pense qu’au final, c’est ce qui me gêne le plus dans cette histoire. De prime abord, je leur ai donné leur chance, voulant apprendre à les connaître… Et au final, je les ai trouvé assez stéréotypés : l’apprentie mage bienveillante mais rebelle et ses deux mentors, l’un loufoque et l’autre plus sévère mais juste ; le héros brave et incorruptible ; le mage maléfique et le traître que j’ai personnellement vu arriver à des kilomètres. Il en ressort un manichéisme que je n’apprécie pas. Bah voilà, j’ai finalement réussi à expliquer mon ressenti .

L’autre défaut qui m’a fait grimacer (voire râler) c’est l’expédition bâclée de certaines scènes, notamment la concrétisation d’une intrigue amoureuse qui m’a fait dire « ah ouais, tout ça pour ça ? ».

En dépit de ça, il y a quand même de belles images et certaines idées originales. J’ai par exemple bien aimé le passage où Jiaan doit s’accoutumer à l’internat des mages, ainsi qu’elle ait été élevée par une bande de forains. J’aurais aimé que cet aspect-là soit plus développé.

Pour conclure, ce n’est pas un livre que je recommanderais les yeux fermés. L’intrigue n’est pas nouvelle et les personnages n’ont pas réussi à m’attirer suffisamment pour voir au-delà. Cela dit, vu la fin du tome, on peut espérer que le tome 2 soit un peu plus palpitant. J’y jetterai peut-être un coup d’œil, mais pas avant un long moment.

A propos Edorra 83 Articles
J'ai grandi entourée de livres, films et séries TV. J'adore découvrir de nouveaux univers, de nouveaux personnages et de nouvelles histoires. J'aime aussi en créer par l'écrit. J'ai un grand faible pour les sagas, qu'elles soient fantasy, fantastiques, SF ou historiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*